• POESIE DURABLE

    Jamais Seul 

     

     

     

    JAMAIS  SEUL

     

     

    Un jour, j' suis allé retourner l'herbe fauchée

    Par un autre  bien avant le soleil. La rosée

    Qui aiguisait sa lame s'était évaporée

    Quand je suis arrivé après lui dans le pré.

     

    J'ai cherché sa silhouette au-delà du bosquet,

    J'ai tendu l'oreille pour l'entendre affûter,

    Mais il s'en était allé, sa tâche finie.

    Il avait oeuvré seul, seul j'étais comme lui.

    Comme nous le sommes tous, me dis-je au fond de moi,

    Que l'on travaille ensemble ou bien chacun pour soi.

     

    Alors, un papillon obstiné à chercher

    En vain la fleur où la veille il s'était posé

    S'envola soudain, là-bas  auprès du ruisseau,

    Vers la touffe fleurie épargnée par la faux.

    Ce bouquet odorant ainsi sauvé par lui

    Fit qu'avec le faucheur on s'est enfin compris.

     

    Son message de l'aube était aussi pour moi.

    Quand on veut préserver l'espace du bonheur

    On n'est jamais seul, lui dis-je du fond du cœur,

    Que l'on travaille ensemble ou bien chacun pour soi.

     

     

     

    Marc Guesdon , adapté de "The Tuft of flowers "de Robert Frost (page  20 de la présente rubrique) .   Retrouvez le   papillon Flambé butinant un Buddleia sur   http://mcbalade.net/   le très beau site de Marie-Claude Salicetti.

     

    Table des matières de cette rubrique: P1 Jamais seul, P2 Daffodils, P3 Ferrat,Byron,Hugo,Thoreau,  P4 Boris Vian, P5 La mauvaise réputation, Brassens , P6 et P7 Twelfth night, Shakespeare P8 Old Man River, P9 "O Miosotis", Ame Chan, P10 Time, GuyPentreath, P11 Sisters of Mercy, Leonard Cohen, P12  Sound of Silence, Simon et Garfunkel , P13 Le parapluie, Brassens, P14 , Extrait de "Booz endormi", V.Hugo, P15 "Marie" ,Ronsard, P16, Rosa, J. Brel, P17 L'hymne  à la joie , Schiller et Beethoven, P18 "Imagine", Lennon, P19  Pauvre Rutebeuf, P 20 The tuft of flowers, Robert Frost, P21 Pot-pourri , J. Prevert, P22 Extrait de  The Tempest, Shakespeare , P23 If, Kipling, et traduction par Maurois, P24 "Heureux qui comme Ulysse, du Bellay, P25 Lueurs de vie, Ame-Chan, P26 La lune blanche, Verlaine, P27 "L'immense être inconnu sourit" , Victor Hugo, P28 Guarija Guantanamera,José Marti, P 29 "Dansons  une once de vie" par Ame Chan, P30 Poèmes de Sylvie Ferragne, P31 "Ballade des Dames des temps jadis", François Villon, P32 Acrostiches et  P33 "Nuit en pensées" par Ame Chan, P34  Pour Amélie, P 35 Rain Song de J.Prévert,

     


  • 2 commentaires