• L'ORELLE

    L'ORELLE (dont j'ai hérité en l'an 2000) c'est 1 hectare de prairie, mare, maison fermière de 2 pièces (sans eau courante, ni électricité), dans le bocage près de Thouars (79) . Ce nom (Laurelle sur les cartes de Cassini) pourrait provenir du latin Lorus (laurier) et par extension l'endroit où pousssait cet arbuste dont la variété Laurus Nobilis (laurier sauce) était recherchée pour ses vertus culinaires et médicinales. Certains ont voulu  y voir un rapport plus  prestigieux mais  plus discutable avec Marc-Aurèle car il y a eu des garnisons et  une voie romaines pas loin. Cependant il pourrait  y avoir eu un camp bien avant les romains dans le secteur car une enceinte curviligne a été photographiée à l'Orelle lors d'un survol de la région (Georges Germond, dans les Deux-Sèvres préhistoriques,p.134).

     http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/memoire_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=REF&VALUE_1=ARR54_95790790ZA

    Le 11 septembre  2012, Mme Cottenceau du Service Archéologique Régional du Poitou-Charentes m'a confirmé  que cette enceinte  date de  4 à 5000 ans avant notre ère et  qu'il s'agissait vraisemblablement d'un camp fortifié... 

  •  Entrée Nord , façade orientée au Sud , comme il se doit

     

     Entrée Nord , façade orientée au Sud , comme il se doit

                                                                                                     CLIQUER         

     

     


    votre commentaire
  • aLa maison donne sur la pièce d'eau ( petit étang ou grosse mare ?) 

    actuellement à sec à cause de la sécheresse et parce qu'elle n'est plus approvisionnée depuis la destruction d'une dérivation d'un ruisseau que mon père avait bricolée sans autorisation (non requise à l'époque)

    La maison donne sur la pièce d'eau

     


    votre commentaire
  • L'Orelle

     


    votre commentaire
  • L'Orelle

     


    votre commentaire
  •  

     

     

        et le grenier...

     

     

         

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire